Nothing hurts

de Falk Richter

production THÉÂTRE A, 2013.

Un mystérieux accident de voiture resurgit, souvenir commun de l’amour de deux femmes, et source d’inspiration de l’une d’elles, réalisatrice. Le fantasme d’un contact enfin réel vient hanter une génération. Que signifie encore être proche si les distances à franchir ne sont plus éprouvables ? Les personnages de Nothing hurts, voyageant entre espace réel et fictionnel, sont des corps rythmés par une quête effrénée de sensations où la collision devient le seul calme atteignable. Ils essaient de s’aimer, de se parler, mais s’enlisent dans l’abstrait. Une pièce écrite comme une partition musicale, où l’humour se fait l’allié du tragique.

telechargement.gif
68684_398584820233288_1079670279_n.jpg

MISE EN SCÈNE Marie Fortuit
AVEC Cyrielle Le Coadic, Violaine Phavorin, Nessim Kahloul & Christophe Hammarstrand dans le rôle du DJ  
SCÉNOGRAPHIE & LUMIÈRES Jacques-Benoît Dardant
CRÉATION SONORE Christophe Hammarstrand
CRÉATION VIDÉO aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii

 

PRODUCTION Cie Théâtre A.